"Ne faisons pas du foot une obligation plutôt qu’une passion" (Source : L'Avenir de Luxembourg - Daniel Jonette)

20 mars 2015 - 12:36

Chaque vendredi, Daniel Jonette, le chef des sports de l'Avenir Luxembourg, commente l'actualité sportive.

Questionné sur les problèmes financiers de son club, et notamment sur le fait que ses joueurs et son entraîneur ne sont plus payés à temps et à heure, voire plus payés du tout, depuis de longs mois, le président bastognard Benoît Dominique s’est énervé.

«Tout est faux, rétorquait-il. Voilà trois ou quatre ans, certains joueurs ont peut-être dû patienter un peu, mais toutes les anciennes dettes ont été réglées.»

Pourtant, plusieurs joueurs (et anciens joueurs) du Léo nous ont confié avoir bien ri en découvrant les propos de leur président. Que celui-ci ne voit cependant pas ici une quelconque tentative de déstabilisation ou une volonté d’acharnement, mais plutôt un exemple édifiant des us et coutumes du foot amateur. Mauvais payeur, le Léo?

Si c’est effectivement le cas, croyez bien qu’il est loin d’être le seul parmi les clubs de notre province. Rentrées insuffisantes, fuite des sponsors, promesses non tenues, on connaît la chanson. Tout autant que l’éternelle complainte des dirigeants fustigeant le manque de soutien et de moyens.

Mais qu’attendent-ils, bon sang, pour réduire la voilure et cesser de proposer des montants injustifiés à leurs joueurs? On rejoint Benoît Dominique sur un point. Lorsqu’il déclare que le foot ferait bien de prendre exemple sur d’autres disciplines. «Au même niveau, les basketteurs, les volleyeurs, ne perçoivent pas un seul cent. Pourquoi les footballeurs ne jouent-ils pas, eux aussi, pour le simple amour de leur sport?», clame-t-il. La réponse est simple: parce qu’ils seraient sots de refuser ce qu’on leur propose, parfois même sans qu’ils n’aient rien demandé. Des clubs de P3, ambitieux, attirent des joueurs à coups de fixes supérieurs à 50€ par match. Des joueurs ou entraîneurs de P1 touchent des salaires supérieurs aux mi-temps que propose l’Adeps à ses sportifs d’élite, de niveau international. On en est là! À un stade où nombre de dirigeants sont convaincus que seule une somme rondelette peut attirer le joueur ciblé lors du recrutement. Où le simple amateur s’imagine en professionnel accompli à l’heure des négociations. Bien plus en tout cas qu’en période de préparation…

«Si on ne les paie pas, on n’est pas sûr qu’ils viendront chaque dimanche», nous a un jour confié un président de P1. De grâce, ne faisons pas du foot une obligation plutôt qu’une passion. Que le footballeur à la carte aille donc jouer aux cartes! Et que les clubs prennent le taureau par les cornes! BomalMartelangeTellin: autant d’exemples récents où l’on a évoqué un avenir incertain et regretté la fuite de bénévoles souvent lassés du manque de reconnaissance voire de respect de ces pseudo-vedettes qui ne font que passer. Demain, ce sera peut-être le tour de Bastogne. À moins que Benoît Dominique suive l’exemple du basket et du volley. Et que plein d’autres lui emboîtent le pas.

Commentaires

ES CHAUMONT vient de remporter le trophée 100000 visites 5 mois
4-0
Ochamps / Première ESC plus de 2 ans
Ochamps / Première ESC et Première ESC / Florenville : résumés des matchs plus de 2 ans
Ochamps / Première ESC et Première ESC / Florenville plus de 2 ans
0-2
Première ESC / Florenville plus de 2 ans
Jean-Claude Tribolet et Arnaud Tribolet plus de 2 ans
Première ESC : nouveau joueur plus de 2 ans
Première ESC plus de 2 ans
2-0
MEIX/DVT/VIRTON / RÉSERVES A plus de 2 ans
MEIX/DVT/VIRTON / RÉSERVES A et 2 autres : résumés des matchs plus de 2 ans
3-0
Premières ESC / Bras plus de 2 ans
Mageret valide son ticket (Source : L'Avenir de Luxembourg - Xavier Créer) et 2 autres plus de 2 ans
2-4
Awenne / Premières ESC plus de 2 ans
Chaumont CHAMPION !!!! : nouvelle photo plus de 2 ans
Chaumont CHAMPION !!!! plus de 2 ans

Aucun événement

+