Au quart d’heure, Lockman a une possibilité pour Chaumont, mais son hésitation permet aux défenseurs de revenir. Vaux a un peu plus d’emprise sur le match et réplique avec un coup franc de Thiry qui n’obtient pas plus de réussite. Dans la foulée, Maréchal arrive trop tard sur une balle lobée de Déom et les équipes sont toujours dos à dos dans un derby bien engagé. Après les citrons, Savanne et Déom se montrent dangereux de chaque côté, en vain. Le dernier quart d’heure s’anime avec l’exclusion de Lambert pour une deuxième jaune à la 78'. Chaumont, à dix, va en plus être rapidement mené. Cinq minutes plus tard, un tir de Zé est repoussé par Desset, mais K. Detaille passe par là pour pousser le cuir au fond des filets (0-1). Les Étoilés pensent le plus dur réalisé, mais en toute fin de match, une balle lobée de Marquet trouve un Déom, décidément bien offensif, dont le tir trompe Georges (1-1).

Witry 0 – Muno 4

Pas de surprise pour les hommes des frères Lefèvre, Muno s’est facilement imposé, même s’il a dû attendre la seconde période pour se mettre à l’abri. Le premier but tombe peu après la demi-heure d’une belle reprise du gauche d’Hubert (0-1). Il faut ensuite attendre la 50' pour voir Wathy profiter d’un centre de Lerolle repoussé pour doubler l’écart (0-2). Et à l’heure de jeu, Le goleador visiteur Lerolle fait parler la poudre et réalise le break (0-3). Il s’assure de son doublé à cinq minutes du terme en reprenant un centre de Pirson (0-4).

Sainte-Cécile 4 – Villers/Orval 0

Succès facile des Céciliens dans ce derby gaumais. Au quart d’heure, le coup-franc de Zlotoroview trouve la tête de Loits qui loge le ballon dans le plafond (1-0). Puis, Loits par deux fois face au gardien visiteur et une reprise d’Antonin Bissot auraient pu alourdir le score avant la mi-temps.

En début de seconde période, un tir lointain de O. Jacquemin peu puissant est dévié par un défenseur qui prend le gardien visiteur à contre-pied (2-0). Villers réagit et Hamel gagne son face à face contre Tarnus puis dévie un corner un joli coup franc botté par Filbiche. Les Céciliens repartent à l’offensive et Zlotoroview met fin à une action confuse dans le rectangle (3-0). En fin de match, Rossion lance bien Loits qui s’assure le triplé (4-0).

Warmifontaine 1 – Les Bulles 1

Face à une équipe de Warmifontaine déforcée, Les Bulles ouvre le score dès la 5' grâce à Gengoux (0-1). Le reste de la première période est aussi à l’avantage de Les Bulles, qui ne parviendra pas à tromper Conard. Le refrain reste le même en seconde période, avec une légère domination de Les Bulles qui, par maladresse ou manque de sang-froid, ne réussit pas à alourdir le score. Les Ardoisiers en profitent. À la 80', sur un contre mené par Péché, Tiraboschi hérite d’un penalty transformé par G. Lambert (1-1).

Cobreville 1 – Namoussart 1

Olivier Gilles absent, c’est Kévin Copine qui a pris place sur le banc cobrevillois. Et cela a plutôt bien réussi aux Mauves qui ont pris un point quasi synonyme de victoire après quelques résultats décevants. Pourtant, l’équipe de Bernard Kerger a pris le jeu à son compte en première période. Les échanges restant tout de même équilibrés avec des occasions dans les deux camps. Il faut attendre la seconde période pour l’ouverture du score. La partie a repris depuis quelques minutes quand R. Rigaux propulse le cuir de la tête dans les filets, sur un centre de J. Parache (0-1). Cobreville réagit et prend de plus en plus d’ampleur, jusqu’au but de Lexcellent bien lancé en profondeur (1-1). Les Mauves auraient même pu rafler les trois points en fin de match, mais le tir de Ju. Hansen au point de penalty est trop mou.

Mellier 5 – Louftémont 0

À dix, Louftémont n’a pas su créer l’exploit. Le marquoir affiche un 3-0 à la pause des œuvres de Ponsard, Chisogne et Bernard. En seconde période, Wavreille puis Bodson se chargent de la conversion de deux penaltys pour fixer un score de forfait (5-0).

Saint-Médard 0 – Assenois 9

Nouvelle déconvenue sévère de Saint-Médard à domicile. En première mi-temps, les deux avants visiteurs se sont partagé les roses, en plantant deux chacun (0-4). Le temps de revenir des vestiaires, Assenois reprend de plus belle et Essers décide de participer à la fête (0-5), avant que Manand ne reprenne son rythme de croisière avec deux nouveaux buts (0-7). Essers récidive (0-8), puis Deflorenne vient fixer le score final à 0-9