En tout début de match, K. Detaille envoie le cuir sur la barre visiteuse. Pourtant, Vaux souffrira avant d’émerger dans cette rencontre. À l’image de la reprise de Laurent sortie par une parade de Georges. Et d’un but quasi tout fait de Gascard qui met à côté à la demi-heure. Les Étoilés persévèrent avec des alertes de Savane et de K. Detaille. Mais l’ouverture du score ne tombe qu’en seconde période sur un auto-goal de Fourny sur un centre de Thiry (1-0). Dix minutes plus tard, Zé conclut un débordement de K. Detaille (2-0). En fin de match, Vieuxtemps et Henkinet auraient pu alourdir le score, mais ont buté sur un bon Pougin. «Nous ne retiendrons que les trois points, mais ils sont importants », constate Jacques Sonnet, CQ local.

Muno 12 – Saint Médard 0

Sans surprise, Muno a très facilement disposé de la lanterne rouge. Le marquoir affichait déjà 7-0 à la pause grâce à deux buts de C. Pirson, un de Wathy, un hat-trick parfait de Lerolle et une réalisation de Baudesson. Après le café, Wathy relance la machine munassienne (8-0), puis Godfrin ajoute sa rose (9-0). Le temps pour Pirson (10-0) et de Lerolle d’en replanter une nouvelle (11-0) et M. Pirson termine la balade munassienne.

Louftémont 1 – Sainte-Cécile 6

En ce lendemain de grand feu, Louftémont surprend d’entrée avec un coup franc de Pemmers qui trouve la lucarne de Hamel (1-0). Sainte-Cécile, où Pascal Thérer a prolongé, pousse mais se heurte à la défense locale à plusieurs reprises avant que Whatelet égalise (1-1). Jacquemin et Mathelin alourdissent le score et permettent aux visiteurs de rentrer aux vestiaires avec deux buts d avance (3-1). En seconde période Sainte-Cécile fait monter son buteur Loits qui ne tarde pas a inscrire un doublé (5-1). Louftémont tente en vain et dix minutes avant le terme, Déom donne au score son allure définitive (1-6).

Chaumont 1 – Witry 1

Tenu en échec par un surprenant Witry, Chaumont a perdu ses dernières illusions pour le titre. C’est d’ailleurs Witry qui ouvre le score grâce à Van Acker, lequel place hors de portée du gardien une balle profonde d’A. Cornette (1-0). L’égalisation tombe tardivement, des pieds de Rosières qui élimine deux joueurs avant de tromper un Schoon qui avait déjà sorti quelques ballons chauds jusque-là (1-1). Les Bleus ont dominé stérilement, faisant face à un bon bloc rouge. À l’image d’une tête de Maréchal arrêté sur la ligne ou d’une grosse occasion de Van Acker, le match aurait pu pencher des deux côtés.

Les Bulles 4 – Mellier 2

Les Bullots ouvrent la marque au quart d’heure grâce à la tête de Protin qui rentre via le poteau, sur un centre de Denis (1-0). Mais Chisogne égalise à la demi-heure d’une frappe du grand rectangle (1-1). La joie visiteuse est de courte durée puisque Beaudouint, sur un service de Protin, remet l’équipe locale aux commandes cinq minutes plus tard (2-1). Et à l’heure de jeu, le lob de Beaudouint termine dans les filets visiteurs pour faire le break (3-1). À vingt minutes du terme, Maîtrejean relance l’espoir gravié en réduisant la marque (3-2), mais Gengoux, d’un grand pont sur le gardien, vient fixer le score à 4-2 à dix minutes du terme.

Assenois 6 – Warmifontaine 2

Après vingt minutes, Magis loupe l’ouverture du score, mais ce n’est que partie remise deux minutes plus tard et après un tir de Manand hors du rectangle qui fait mouche (1-0). Dix minutes plus tard, Bernard s’en va doubler la mise (2-0). Mais avant la pause, J.-A. Culot est à la conclusion d’une belle phase pour réduire le score (2-1). Le suspense ne dure guère. Car dix minutes après la reprise, Bodelet reprend un centre de la tête (3-1). Et dans la foulée, Manand hérite d’un pénalty qu’il convertit (4-1). À peine le temps de souffler que Warmich se relance un peu grâce à… un auto-goal du jeune Van Gelder (4-2). Enfin, en fin de match, Waha plante un doublé pour fixer le score à 6-2.

Villers/Orval 5 – Cobreville 0

C’était la fête à Villers hier après-midi après leur belle victoire face à Cobreville, la première en 2014. Montay débute le festival en deux temps (1-0). Tarnus creuse l’écart avant la pause (2-0). Puis Descannevelle fait le break (3-0). Tarnus s’assure ensuite du doublé (4-0), avant que Dazy ne vienne assurer un score de forfait pour les Villersois (5-0).